This post is also available in: deDeutsch pt-brPortuguês ruРусский enEnglish

Un important concessionnaire automobile du New Hampshire a commencé à accepter Dash pour les paiements, il a d’ailleurs vendu sa première voiture en échange de Dash, et est entrain de faire une promotion exclusive à Dash.

AutoFair à Merrimack dans le New Hampshire a récemment commencé à accepter les paiements en Dash. C’est l’un des premiers grands détaillants de la région à le faire. Le premier véhicule vendu en échange de Dash est une Ford Fusion 2012 qui a été payé entièrement en Dash. L’achat a été effectué en via l’intermédiaire d’un portefeuille mobile qui était installée sur la tablette du commerçant et qui utilisait l’application Anypay. De plus, le concessionnaire fait une promotion grâce au système Anypay afin d’offrir un  » Dash-back  » aux quatre prochains achats de voiture payées en Dash, donnant ainsi un supplément de 5 % du prix d’achat au marchand et de 5 % au client, pour un total de 10 % de la valeur de la voiture cependant plafonnée à 1 000 $. Cette initiative a été financée par le Trésor de Dash et vise à encourager les achats au détail payé en Dash.

Selon Steven Zeiler, le PDG d’Anypay, l’émergence d’articles de plus grande taille tels que des véhicules à vendre en échange de Dash représente la prochaine étape de son développement en tant que monnaie du monde réel :

« Acheter un véhicule avec Dash est la prochaine phase de l’adoption de la monnaie numérique alors que nous passons à un monde où les biens d’équipement permanents, durables et coûteux peuvent être achetés avec de la monnaie numérique privée. Comparez cela avec la pizza bitcoin ou des restaurants, les billets de théâtre et autres marchandises à bas prix. La phase suivante est l’accès au financement par la cryptomonnaie. Le financement de maisons, d’immeubles d’appartements, de voitures et d’autres biens d’équipement. »

AutoFair est peut-être le plus grand détaillant du New Hampshire à accepter les paiements Dash, ce qui est par contre plus courant dans les petits magasins et les cafés. À la fin de l’année dernière, une voiture achetée en Dash et en Bitcoin a été enregistré, bien qu’il s’agisse là d’une vente privée et non d’une vente via un concessionnaire.

Anypay est responsable d’une grande partie de la présence de Dash dans le New Hampshire

La forte concentration de commerçants et d’activités commerciales du New Hampshire qui acceptent le Dash remonte en grande partie à Anypay et à la présentation cohérente de Dash aux commerçants par ses membres. À l’heure actuelle, plus de 80 entreprises acceptent Dash dans la région, un chiffre significatif pour un petit état semi-rural de moins de 1,5 million d’habitants. Anypay a créé l’une des premières applications de point de vente viables, et son équipe a approché des dizaines de commerçants individuellement pour les faire accepter Dash. Selon Derrick J. Freeman d’Anypay, cette approche cohérente a également des motivations personnelles :

« Pourquoi le faire ? Parce que je veux vivre dans un monde où je peux acheter tout ce que je veux avec de la monnaie numérique privée. »

Le succès de Dash au New Hampshire a fait l’objet d’une grande attention de la part des médias, incluant ainsi un grand nombre d’articles, de documentaires et de reportages, dont un passage sur CNN.

L’argent est plus fort que les mots en ce qui concerne l’adoption par les commerçants

Convaincre les commerçants d’accepter les cryptomonnaies a été une lutte de près de dix ans depuis la création de Bitcoin en 2009. Des exemples tels que l’ascension de Dash au Venezuela et au New Hampshire se distinguent pour cette raison. L’une des raisons pour lesquelles un commerçant accepte la cryptomonnaie est de s’ouvrir sur un nouveau segment de clients potentiels. Toutefois, selon Freeman, le fait de tenir ses promesses d’achat peut donner beaucoup plus de crédibilité aux yeux du commerçant.

« Ils en parlaient, envisageaient la possibilité, et personne ne pouvait le faire ou les faire mordre à l’hameçon et j’ai dit, « D’accord, je vais le faire. J’achèterai une voiture, mais seulement s’ils prennent du Dash. » Et nous les avons aidés à comprendre qu’il existe tout un réseau de clients qui veulent utiliser Dash. Vous devez vraiment essayer d’être malin et d’acheter quelque chose en Dash. »

Dans le monde, plus de 3 400 commerçants listés acceptent les paiements en Dash, la moitié d’entre eux résidant au Venezuela seulement. Cela positionne Dash sur une bonne voie pour tester le concept de l’adoption de la cryptomonnaie à grande échelle.