This post is also available in: deDeutsch pt-brPortuguês ruРусский enEnglish

Le parking d’un centre commercial au Venezuela ayant récemment commencé à accepter les paiements en Dash a déjà traité plus de 1.000 paiements de cette façon.


Annoncé plus tôt ce mois-ci et lancé à la mi-juillet, le parking du centre commercial Milenium de Mérida, dans l’ouest du Venezuela, a intégré Dash pour les paiements. Cela a été facilité par l’équipe de Dash Cabimas, qui a également mis en place une méthode de vente de Dash aux clients potentiels afin qu’ils puissent l’utiliser immédiatement pour payer le stationnement. Jusqu’à présent, le parking a enregistré plus de 1 000 paiements en Dash, soit une moyenne d’environ 23 paiements par jour. Ce chiffre ne tient compte que d’un seul site dans un seul centre commercial, qui revendique également plusieurs autres commerçants acceptant Dash, mais dont les transactions ne sont pas incluses dans ce chiffre. Ce dernier est en hausse par rapport aux 697 transactions déclarées lors du premier rapport, le 13 août dernier.

L’utilisation de Dash pour les paiements dans les parkings répond à un défi majeur auquel le Venezuela est confronté : l’inefficacité du traitement des paiements. Les paiements aux bornes, en particulier, peuvent prendre jusqu’à une heure pour être finalisés : ce qui augmente considérablement le délai de sortie d’un emplacement. En profitant du règlement instantané et permanent de Dash, les clients peuvent payer et sortir en quelques secondes.

La création d’un écosystème autosuffisant basé sur des réponses à des problèmes réels

Une des principales raisons du succès de l’intégration du parking de Mérida dans la génération de transactions récurrentes et de l’acquisition de nouveaux utilisateurs est la création d’un écosystème en boucle fermée basé sur un problème connu. L’inefficacité des services de paiement actuels a entraîné un problème suffisamment important pour justifier la recherche d’autres options de paiements. Payer en Dash résout efficacement ce problème, ce qui donne un véritable avantage même à ceux qui, autrement, n’auraient aucun intérêt à explorer une nouvelle méthode de paiement. Les vendeurs locaux fournissent l’accès à Dash afin que les clients aient la possibilité de ce familiariser avec ce nouvel outil pour résoudre leurs problèmes. Enfin, tous ces éléments se trouvent au même endroit, où le client peut acheter des Dash et immédiatement les utiliser sans avoir recours à des étapes additionnelles qui introduiraient des frictions supplémentaires.

En plus du service de gestion de parking, Dash Cabimas a réussi à intégrer de nombreux commerçants du centre commercial Milenium afin qu’ils acceptent les paiements en Dash. Cela signifie que d’autres entreprises, qui peuvent ou non avoir des problèmes similaires de longs délais de traitement, peuvent bénéficier de l’écosystème en boucle fermée créé à la base pour les parkings. Les nouveaux utilisateurs peuvent choisir d’acheter plus de Dash que nécessaire pour payer leur stationnement et aller dépenser l’excédent ailleurs dans le centre commercial. Les commerçants qui acceptent les paiements en Dash peuvent faire la publicité de leur participation au réseau. De cette façon, un écosystème entier peut se former.

L’équipe de Dash Cabimas a reçu des fonds pour tenter de reproduire cette solution à plus grande échelle et de la développer dans des endroits similaires.

Concentration des efforts sur les cas d’utilisation réels en Amérique latine

La solution de parkings mise au point par Dash Cabimas s’inscrit dans le cadre d’une stratégie plus vaste de Dash qui vise à continuer de se concentrer sur les cas d’utilisation clés dans les marchés qui en ont le plus besoin, et notamment en Amérique latine. Les transferts de fonds sont un autre cas d’utilisation très intéressant où l’envoi de fonds par delà les frontières avec Dash réduit significativement le coût et le temps requis de quelques jours et un pourcentage important à moins d’un centime, et en plus, de façon immédiate. Les projets en matière de transferts de fonds sont soutenus par des intégrations telles que Farmarket, une chaîne de pharmacies vénézuéliennes, qui a récemment intégré Dash sur plusieurs de ses sites et prévoit de l’étendre à l’ensemble, soit sur 22 sites au total, d’ici la fin de l’année. Permettre aux utilisateurs d’acheter des produits de première nécessité avec Dash augmente considérablement la pertinence d’utiliser sa monnaie comme moyen de paiement, éliminant ainsi l’étape de conversion en monnaie locale avant utilisation.