This post is also available in: Deutsch Português Русский English

Les ventes record enregistrées par les fabricants de processeurs graphiques comme Nvidia et AMD signalent que la demande des consommateurs pour le minage de cryptomonnaie croît. Par conséquent, la cryptomonnaie continue d’augmenter.

La semaine dernière, Nvidia a affiché le chiffre d’affaires du premier trimestre : 3,21 milliards d’USD, desquels 289 millions d’USD, donc 9 % du bénéfice total, ont été attribués au marché de la cryptomonnaie. AMD, le principal rival de Nvidia, a également divulgué le chiffre d’affaires du premier trimestre : 1,65 milliard d’USD dont 10 % grâce au marché de cryptomonnaie. La croissance de l’année dernière est encore plus significative, 145 % du bénéfice du premier trimestre de Nvidia provient de la vente de cryptomonnaie, 40 % de celui d’AMD. Le CFO de Nvidia, Colette Kress, a déclaré que « la demande de cryptomonnaie a encore été plus forte que prévue, mais nous avons été en mesure de répondre à la plupart des besoins avec des processeurs graphiques cryptospécifiques ».

Cependant, les deux sociétés modèrent leurs prévisions de croissance future. Nvidia s’attend à ce que le chiffre d’affaires du deuxième trimestre soit le tiers de celui du premier. Le porte‑parole d’AMD s’attend à ce que les revenus totaux générés par les cryptomonnaies en 2018 soient dans un pourcentage d’un chiffre moyen à élevé. La modération vient des hashrates toujours croissants dans la concurrence croissante des sociétés ASIC, tels que Bitmain, qui a généré à peu près 4 milliards d’USD l’an dernier.

Augmentation de hashrates en raison de la croissance de la demande de cryptomonnaie

Quand la cryptomonnaie est devenue plus populaire, sa demande et son exploitation en ont fait de même. Comme la croissance de la demande a surpassé la croissance de l’offre précodée de nombreuses cryptomonnaies, le prix des cryptomonnaies a augmenté en raison de la loi de l’offre et la demande. Le prix plus élevé, dû à une demande plus importante, a engendré des prix plus élevés pour les processeurs graphiques et, finalement, le développement des mineurs ASIC et leurs hausses de prix inévitables.

Une idée commune, pourtant fausse, est que les prix élevés des cryptomonnaies sont dérivés du coût du matériel et de l’alimentation électrique pour l’extraction de cryptomonnaie. Néanmoins, c’est le contraire : le prix significatif qui est payé pour le matériel et l’électricité sont dérivés des prix des devises, qui, eux, sont dérivés par la loi de l’offre et la demande. C’est seulement la connaissance sur le fait que les cryptomonnaies minées peuvent être vendues sur le marché pour un prix élevé en raison de la forte demande, qui permet d’ailleurs aux mineurs de justifier les dépenses en capital.

Tout au long de ce processus, la demande croissante fait augmenter le hashrate des réseaux de cryptomonnaie. De plus, un hashrate plus important augmente la sécurité de chaque blockchain, car il devient beaucoup plus difficile d’initier une attaque à 51 %. Un cercle vertueux se forme, puisque le hashrate plus élevé accorde plus de sécurité et crée ainsi plus de demandes parmi les consommateurs à la recherche de moyens pour sécuriser leurs biens.

Dash possède un pouvoir de hashrate exceptionnel et est donc plus sûre

Récemment, le prix de Dash a chuté, comme toutes les autres cryptomonnaies.

Malgré cela, le hashrate global de Dash est resté dans une fourchette de 1,5 à 2,5 petahash, et ce, alors que Dash n’a franchi le seuil de 1 petahash qu’en novembre 2017. Le hashrate est renforcé par les masternodes de seconde couche, qui jouent un rôle important dans l’écosystème Dash. Le réseau Dash est également soutenu par le fait qu’il est plus rentable d’exploiter Dash via les ASIC et plus ou moins rentable via les GPU. Ainsi, les mineurs ASIC représentent une part importante du pouvoir de hachage du réseau Dash. Comme chaque mineur ASIC est construit pour extraire des jetons spécifiques, cela rend le coût de changement de l’un à l’autre plus grand et moins probable. Grâce à cela, il est fort peu probable que le réseau Dash connaîtra des baisses soudaines et importantes de hashrate en raison de la chute des prix. 

La force comparative du réseau de Dash, qui le distingue d’autres coins, est issue de sa structure unique et de ses incitatifs. La demande pour le Dash augmente partout dans le monde grâce au travail acharné des équipes de Dash, dont beaucoup sont financées par le système de trésorerie de Dash. Le système de masternode de Dash assure ceux qui détiennent du capital et qui ont un intérêt direct dans la croissance et la sécurité du réseau. En outre, Dash est capable de communiquer, de manière transparente, ses perspectives et plans de croissance future à tous les observateurs. La forte croissance de la demande, combinée à des incitatifs bien conçus et à une communication claire des attentes, influence les mineurs de poursuivre leur travail, malgré la volatilité des prix. Ainsi, le hashrate et la sécurité du réseau sont maintenus.