This post is also available in: Deutsch Português Русский English

Les frais de Bitcoin ont encore une fois augmenté pour atteindre plusieurs dollars, mais la mise à jour de ChainLocks sur le réseau Dash réduit le besoin de ‘payer plus pour sécuriser les transactions’.

Les frais de transaction bitcoin, bien que nettement plus élevés que ceux des cryptomonnaies concurrentes, sont longtemps restés relativement abordables durant la période creuse des crypto du fait de la baisse des prix et des demandes du réseau. Toutefois, les frais de transaction médians ont franchi la barre des 1 $ à quatre reprises au cours du mois d’avril, quand la demande et le prix du marché se sont tous deux envolés. Depuis le 9 mai, les frais médians n’ont pas chuté sous la barre de 1 $ et, au moment d’écrire ces lignes, ils étaient à plus du double de ce chiffre.

Les frais de transaction sur le réseau Bitcoin sont restés faibles dans les premiers temps avant que le réseau n’ait atteint sa capacité limité par sa taille de bloc de 1 Mo. Cependant, fin 2017, les frais ont augmenté de façon astronomique, car le prix et le trafic du réseau ont explosé en décembre pour dépasser 34 dollars de frais médians par transaction.

La perspective de « payer plus cher pour assurer la sécurité » s’affaiblit maintenant que Dash pourrait coûter plus cher à attaquer

La montée en flèche des tarifs sur le réseau Bitcoin contraste directement avec ceux de Dash qui restent nettement inférieurs. Au moment de la rédaction du présent article, les frais de transaction médians de Dash s’élevaient à une fraction mineure d’un cent par transaction, soit 0,00034 $ pour être précis. Cela est dû à l’absence de saturation du réseau puisque le réseau Dash traite actuellement un nombre beaucoup plus faible de transactions par jour. Cependant, lors d’un stress test l’année dernière, le réseau Dash a traité près de dix fois le volume de transactions de Bitcoin et ses frais de transaction médians sont restés largement inchangés.

Une raison fréquemment citée pour expliquer la volonté de payer des frais de transaction beaucoup plus élevés sur le réseau Bitcoin est la sécurité accrue par rapport à d’autres cryptomonnaies qui lui sont comparables. Le coût des attaques sur le réseau Bitcoin afin de renverser des transactions est considérablement plus élevé en raison d’un hashrate beaucoup plus important. Toutefois, dans la version 0.14 récemment publiée, Dash a inclus ChainLocks, une innovation qui exploite le réseau de masternode pour empêcher les réorganisations de chaîne ainsi que les attaques de type ‘selfish mining’. Il est donc nécessaire de contrôler une partie importante du réseau de masternode pour pouvoir lancer une attaque. Pour contrôler un seul masternode (il y en a plus de 4 900 au moment de la rédaction) cela coûterait environ 160 000 USD en raison de la garantie requise de 1 000 Dash par masternode. Attaquer le réseau Dash aurait donc un coût de plusieurs centaines de millions de dollars ou plus, selon les réactions du marché à l’acquisition rapide d’une partie importante de l’approvisionnement en circulation de Dash (en supposant que les liquidités soient suffisantes).

Par contre, Crypto51 estime qu’une attaque d’une heure sur le réseau Bitcoin coûte 656 307 USD. L’implémentation de ChainLocks peut jeter un doute important sur la proposition de valeur consistant à payer des frais de transaction nettement plus élevés pour les transferts en Bitcoin, car les attaquants potentiels n’ont qu’à acquérir une puissance de hashage pour attaquer Bitcoin, alors qu’avec Dash ils devraient contrôler la majorité de la masse monétaire en plus de la majorité du hashrate.

Les transactions Dash pourraient bientôt être plus fiables après quelques secondes que d’autres crypto ne le seront jamais

Actuellement, presque toutes les transactions Dash sont instantanément verrouillées grâce à InstantSend par défaut, qui a été implémenté cette année avec la version 0.13 et qui utilise réseau masternode pour verrouiller les entrées de transactions avant leur validation complète par les mineurs. L’ajout de ChainLocks augmente la permanence de ces transactions, empêchant ainsi, à l’avenir, les réorganisations de la blockchain. La plupart des cryptomonnaies importantes, telles que le Bitcoin et le Litecoin, ne sont pas aussi sécurisées avant de recevoir les confirmations sur la blockchain, et elles ne disposent pas de mesures contre les attaques à 51%. Avec cette nouvelle mise à jour, les transactions Dash peuvent être bien plus sécurisées en seulement quelques secondes que les transactions sur les autres blockchains ne le seraient après quelques mois.