This post is also available in: Deutsch Português Русский English

Dash Africa est l’un des projets populaires financés par le trésor qui font connaître Dash à travers le monde. En soutenant l’équipe de football Dash Leopards, l’équipe Dash Africa permet à un groupe d’enfants d’avoir une vie meilleure grâce au sport, à l’enseignement et à des activités sociales. Malgré sa petite taille, Dash Africa ne représente qu’une des nombreuses initiatives visant à faire progresser Dash via l’aide communautaire.

Cherche cryptomonnaie

Beaucoup d’encre a coulé, et beaucoup d’électrons ont été dérangés, par des détracteurs et des « meneurs de pensée » traditionnels sur pourquoi la monnaie numérique n’est pas très utile. Ils pointent du doigt le fait que l’utilisation des cartes de débit et de crédit est tout ce qu’il faut pour notre confort, que les comptes en banque sont légion et faciles à ouvrir, et que les cryptomonnaies sont trop volatiles. Ces soi-disant experts donnent ensuite une kyrielle de raisons pourquoi la monnaie virtuelle est inutile, et ils ont raison, jusqu’à un certain point. Leur raisonnement est correct, mais ne s’applique qu’au monde développé.

Quid des milliards de gens qui vivent dans les pays en développement ? Le bolivar vénézuélien ne vaut presque rien, miné par des taux d’inflation dans les milliers de pourcents. Au Zimbabwe, le pays a connu une hyperinflation tellement galopante en 2009 qu’il s’est débarrassé de sa monnaie, et les Zimbabwéens utilisent depuis diverses monnaies étrangères pour effectuer des transactions. Au Kenya, les minutes d’appel sont la monnaie de facto du pays, et de nombreux tanzaniens utilisent un service appelé M-Pesa pour effectuer des transactions en échangeant des minutes d’appel.

Dans tous ces endroits, et bien d’autres, la monnaie numérique pourrait s’avérer très utile. Les éléments qui freinent l’adoption dans les pays développés ne sont pas présents dans les pays en développement, et nombreux sont ceux qui préfèreraient utiliser une cryptomonnaie conservant au moins un semblant de valeur au fil du temps. Le Bitcoin est inadapté à cause de la faible vitesse et des coûts parfois élevés de ses transactions. Cependant, Dash, avec ses fonctionnalités centrées sur le paiement telles qu’InstantSend, pourrait facilement être utilisé pour envoyer une somme d’une personne à une autre en quelques secondes.

Changer des vies

Pour autant, Dash Africa ne se contente pas de faire de la publicité pour Dash. Le but principal de l’équipe est d’offrir une vie meilleure aux Africains, et elle emploie le Dash pour y parvenir. On enseigne aux enfants de Dash Leopard le travail d’équipe et l’importance de l’exercice. Le groupe anime aussi des activités sociales comme de la musique. Edgar, l’un des moniteurs, inculque aux enfants de nombreuses compétences essentielles, les aide à faire leurs devoirs et leur sert de tuteur.

Brenda, une autre monitrice, enseigne aux enfants les bases d’une alimentation saine et de la nutrition, leur prépare des smoothies et leur donne des collations saines.

Dash en Afrique

Dash a vraiment l’occasion de prospérer en Afrique, étant donné le nombre de personnes qui ne possèdent pas de compte en banque, et qui ont l’habitude d’utiliser des téléphones portables pour gérer de l’argent. Nombre de monnaies du continent sont faibles et en mauvaise santé, détenir du Dash permet donc de se protéger face aux monnaies fiduciaires en déclin. Le Kuva project, également financé par le trésor de Dash, s’attelle à convertir les Zimbabwéens pour qu’ils utilisent Dash comme monnaie, plutôt que les nombreuses monnaies fiduciaires étrangères utilisées dans le pays. Dash est nettement avantagé là-bas, car c’est de l’argent liquide numérique : directement transférable et fongible, à de faibles frais.

Jusqu’à présent, Dash a financé des programmes similaires dans cinq pays d’Afrique : le Ghana, le Nigéria, l’Afrique du Sud, le Zimbabwe et le Maroc. Dash Africa suit les progrès des différents projets et rend compte de leur déroulement.