This post is also available in: Deutsch Português Русский English

Le portefeuille Dash est maintenant disponible pour Apple Watch de série 4 équipées de OS5 permettant ainsi de développer l’adoption des paiements mobile en cryptomonnaies et leur acceptation.

Cette nouvelle fonctionnalité permettra aux consommateurs d’accéder aux transactions rapides et peu onéreuses de Dash du bout de leur poignet. Dans l’app store d’Apple, la description parle des avantages du nouveau service.

« Le portefeuille Dash est le premier et le seul portefeuille iPhone qui se connecte directement au réseau Dash. Cela signifie qu’il n’y a pas de serveurs à pirater ou à faire tomber – vos fonds sont toujours protégés. Même si votre téléphone est perdu, endommagé ou volé, vous pouvez facilement récupérer l’accès à vos fonds en utilisant votre phrase de récupération personnelle. »

Les utilisateurs peuvent également consulter en direct le prix courant du Dash via l’application Crypto Pro et effectuer des paiements en toute sécurité en utilisant la technologie Face ID de Apple.

La popularisation des paiements sans contact favorise l’adoption

De nombreux consommateurs des pays industrialisés se sont familiarisés avec les solutions de paiement simples, telles que les cartes sans contact ou les paiements par téléphone portable. RBR Research, une société londonienne, a constaté que « les cartes sans contact ont fait un bond de 41% en 2017 » et que les données disponibles les plus récentes montrent que le nombre de terminaux dans les points de vente au niveau mondial qui acceptent des cartes sans contact est de 40,9 millions soit environ 42% du total de terminaux de paiements. De plus, ils prévoient que « […] le nombre de cartes sans contact dans le monde atteindra 10,7 milliards, soit 57 % de toutes les cartes, d’ici 2023  » contre « 35 % de toutes les cartes en circulation » en 2017. Daniel Dawson, qui a dirigé la recherche de RBR, a abordé les raisons pour lesquelles les paiements sans contact connaissent une croissance aussi rapide.

“La diffusion et l’utilisation de la technologie sans contact augmenteront fortement à mesure que les consommateurs et les commerçants percevront les avantages de cette technologie en termes de rapidité et de convivialité. Avec la généralisation des cartes sans contact dans le monde entier, leur acceptation et leur emploi deviendront la norme dans la grande majorité des pays.”

L’un des arguments de vente des cryptomonnaies est qu’il est plus facile d’envoyer et de recevoir de l’argent que de nombreuses réglementations bancaires ne le permettent, et cependant toutes les plateformes de cryptomonnaies ne sont pas égales. L’utilisation de la cryptomonnaie est devenue de plus en plus facile depuis son apparition, incluant les portefeuilles mobiles avec des interfaces utilisateur agréables et ergonomique. Mais elle doit encore se simplifier pour dépasser le status quo des paiements par carte et être largement généralisée. S’adapter au comportement des consommateurs est essentiel pour obtenir une vraie utilisation, car forcer les consommateurs à utiliser des appareils ou des applications auxquels ils ne sont pas habitués peut créer des coûts d’adaptation qui empêchent leur utilisation.

Dash passe en revue différentes méthodes de paiement sans contact

Dash s’est concentré sur des solutions de paiement plus faciles pour stimuler l’adoption et l’a fait en offrant des vitesses de transaction inférieures à deux secondes pour autour de 0.0005 USD. Cependant, Dash complète les performances de son réseau en améliorant son interface utilisateur et son expérience utilisateur afin de stimuler davantage l’utilisation par les consommateurs grâce à son ergonomie. Dash a déjà publié quelques mises à jours de son portefeuille mobile et prévoit une interfaces utilisateur globales avec la sortie de Evolution. Pour faciliter encore plus les paiements, des groupes au sein de la communauté Dash ont tenté d’intégrer Dash dans différents systèmes de paiements sans contact. L’une des premières tentatives, Festy, a été financée par la DAO pour créer des bracelets et des cartes sans contact afin d’améliorer les ventes au détail, notamment dans les festivals et les bars. Une autre tentative fut les bracelets NFC aux festivals de musique en Estonie, où 1.000 participants ont dépensé 19.000 euros durant les quatre jours du festival. Néanmoins, ces deux technologies reposaient sur le port et l’utilisation par les consommateurs d’un autre appareil qu’ils n’utilisaient pas déjà, ce qui a entravé leur adoption contrairement à l’Apple Watch.