This post is also available in: Deutsch Português Русский English

Un sondage de Morgan Stanley révèle que Bitcoin n’était « accepté que par quatre des 500 premiers marchands en ligne pendant le trimestre de mars» et que «l’adoption n’a pas changé ».

Le rapport indique qu’il n’y a eu « aucun ajout important parmi les plus gros marchands, à part Overstock. » James Faucette, l’un des analystes de ce rapport, mentionne tout de même qu’ils « admettent que certaines cryptomonnaies seraient plus adaptées aux fonctionnalités de paiement, comme Dash et Litecoin. » Le document parle ensuite des diverses tendances des parts de marché des principaux processeurs de paiement.

Le rapport était tout de même significatif parce qu’il reconnaissait la différence entre Bitcoin et les autres cryptomonnaies et le fait que celles-ci ont toutes des propriétés uniques qui les différencient les unes des autres. C’est un signe d’une acceptation plus généralisée des cryptomonnaies puisqu’elles ne sont pas toutes regroupées dans une seule catégorie avec une seule caractéristique.

Dash est utilisé dans le New Hampshire, aux États-Unis et au Venezuela

Même si beaucoup pourraient penser que l’origine en ligne des cryptomonnaies implique que leur seul écosystème serait celui des transactions en ligne, cette supposition serait incorrecte. Le New Hampshire, aux États-Unis, et le Venezuela sont d’excellentes preuves qu’une importante et toujours plus grande partie des transactions de cryptomonnaies est effectuée hors ligne.

Dans le New Hampshire, vous pouvez vous promener le long des trottoirs pittoresques de Nouvelle-Angleterre de Portsmouth, à côté du bras de mer, et vous arrêter dans de nombreux magasins pour dépenser du Dash. Instinctivement, le premier arrêt serait le Free State Bitcoin Shoppe pour acheter des gadgets liés aux cryptomonnaies et des documents éducatifs ainsi que recevoir une carte des commerçants locaux qui acceptent le Dash. L’arrêt suivant pourrait se faire dans des magasins où acheter des vêtements ou autres souvenirs. Ensuite, allez voir un spectacle au théâtre du coin. Enfin, l’excursion peut se terminer par une visite pour remplir votre estomac épuisé de délicieux plats locaux – le tout payé en Dash, évidemment. Sans parler du nombre de magasins qui acceptent le Dash dans la plus grande ville de l’état, Manchester, ou dans un autre bastion de la cryptomonnaie, Keene. Tout cela s’ajoute aux nombreux particuliers qui acceptent généralement d’échanger des biens et services contre du Dash et négocient les prix au cas par cas.

Au Venezuela, la population peut toutefois passer du bon temps à dépenser du Dash (l’auteur s’excuse de son manque d’expérience locale détaillée). À ce pays ruiné par une inflation annuelle de plus de 6 000 %, Dash offre un répit indispensable pour dépenser et économiser de l’argent. En commençant par les conférences de Dash Caracas, qui constituent une excellente occasion de rencontrer des centaines, voire des milliers, d’utilisateurs de Dash dans la région. Avant même d’arriver à la conférence, les repas peuvent être payés en Dash au restaurant. Le chauffeur qui relie les différentes destinations peut aussi être payé en Dash. À la conférence, la Dash City (Ciudad Dash) est établie pour permettre à nombre de marchands locaux d’échanger leurs biens et services contre du Dash. Bientôt, il y aura même peut-être un «centre commercial Dash», avec 250 commerçants qui acceptent le Dash. Le projet GetFreeDash est une initiative pour offrir du Dash. Elle se concentre sur le Venezuela, étant donné que ses citoyens sont les plus susceptibles d’échanger du Dash contre des biens et services.

Le monde et Internet sont grands, mais Dash parvient à s’y faire une place

Les chiffres d’adoption de Dash font peut-être pâle figure par rapport à Paypal, Visa, Mastercard etc., mais Dash connaît une adoption rapide au sein d’un petit groupe. Les cryptomonnaies sont de nouvelles technologies, et toutes les nouvelles technologies suivent une courbe d’adoption. Les premiers adoptants, qui sont souvent aventureux, preneurs de risques, et constituent une infime proportion du chiffre total, sont attirés par Dash de par sa proposition de valeur unique au monde. Grâce à sa combinaison de mineurs, masternodes et système budgétaire, Dash s’impose comme une cryptomonnaie fiable qui a pu s’améliorer efficacement par le passé, qui maintient des transactions rapides et à moindre frais, qui continue sans cesse son développement, et qui s’adapte aux désirs de ses utilisateurs.

Les pionniers de Dash sont attirés non seulement par la sécurité qu’offre cette cryptomonnaie, mais aussi par la capacité qu’elle a démontré à s’adapter au changement et à gérer les futurs problèmes qui pourraient survenir. Ces premiers utilisateurs sont plus concentrés dans le New Hampshire et au Venezuela, mais il y en a partout dans le monde. À mesure que Dash améliore sa proposition de valeur et que les pionniers démontrent les avantages qu’apporte son utilisation, d’autres suivront le mouvement et c’est seulement à ce moment que l’adoption de Dash par les commerçants et les utilisateurs augmentera pour rivaliser avec Paypal, Visa, Mastercard et consorts.