This post is also available in: Deutsch Português Русский English

Remarque : Pour rester cohérent avec les rapports cités, cet article utilise l’ancien sigle du Bitcoin Cash, BCC.

Le procureur et administrateur judiciaire de Mt. Gox, une plateforme d’échange qui a fait faillite, a récemment révélé qu’il avait vendu des milliers de bitcoins et de bitcoins cash sur le marché libre, ce qui a fait chuter les cours des cryptomonnaies.

Basé à Tokyo, Nobuaki Kobayashi a pour tâche de gérer les fonds reçus de Mt. Gox pour le compte des demandeurs. Un rapport publié le 7 mars montre qu’il a échangé environ 35 841,00701 BTC et 34 008,00701 BCC contre 42 988 044 343 JPY (405 millions d’USD). Il déclare avoir « essayé de vendre les BTC et les BCC au prix le plus élevé possible », car selon lui « cette vente était nécessaire et raisonnable ». Sur reddit, beaucoup se sont plaints qu’il était responsable de la chute vertigineuse du cours des cryptomonnaies cette dernière semaine. Les utilisateurs de reddit se sont également demandé pourquoi l’administrateur avait échangé les BTC et les BCC contre des JPY, au lieu de rendre leurs BTC et leurs BCC aux demandeurs.

De plus, il a rapidement été révélé que Kraken a suggéré à l’administrateur d’effectuer la vente dans la « dark pool » de Kraken ou dans des arrangements de gré à gré pour empêcher une chute du marché, mais cette proposition n’a pas été acceptée. Néanmoins, le rapport indique également que l’administrateur avait commencé à vendre le BTC et BCC depuis septembre dernier et qu’il doit encore se débarrasser d’environ 1,9 milliard de dollars en BTC et BCC.

De nombreux articles accusent toujours la SEC, qui exige désormais que les plateformes d’échanges de cryptos s’enregistrent dans son système, d’être la cause de la chute des prix. Un autre article met la baisse des prix sur le dos du piratage de Binance. Même s’il est facile d’établir des corrélations, et bien plus difficile d’identifier des causes, il faut avouer que, ces derniers mois, les cryptomonnaies et leurs cours ont résisté à plusieurs piratages, ainsi qu’à de nombreuses tentatives gouvernementales visant à instaurer une réglementation. Il n’empêche que la liquidation effectuée par l’administrateur de Mt. Gox est un cas bien moins fréquent. Les cours sont sujets à des chocs en cas de nouvelles inattendues, mais seulement de manière relative. Le marché des cryptomonnaies continue de  découvrir ce que sont, ou ne sont pas, des fluctuations de prix normales et des nouvelles inattendues.

La vente de Nobuaki Kobayashi,  la SEC qui exige un enregistrement : deux raisons qui pourraient expliquer la chute des cours des cryptos.

Le fait que les ventes sur le marché libre se poursuivent depuis quelques mois, même pendant la montée des cours, indique que la récente chute des cours ne peut pas être totalement imputée aux actions de l’administrateur. Mais il pourrait être en partie responsable de la chute du cours, vu la grande quantité de BTC et de BCC qu’il a vendue sur le marché libre. Cependant, le retrait des acheteurs pèse également dans la balance. Étant donné que les rapports montrent que des retraits ont été effectués depuis septembre 2017, l’absence de diminution des prix à cette époque indique qu’il y avait des acheteurs, même s’il y en a moins maintenant, pour constituer un marché à des prix raisonnablement élevés. Les actions récentes de l’administrateur sont également en partie responsables de la modification des attentes des traders de cryptos par rapport aux conditions futures du marché en raison de la réserve excédentaire de BTC et de BCC qui doivent toujours être vendus.

Les fluctuations des prix pourraient se stabiliser si l’utilisation des cryptomonnaies s’intensifie

Les marchés choisissent les prix en fonction de grandes quantités d’informations, mais plus la confiance dans un élément est élevée, plus le prix sera stable en cas de nouvelles inattendues. La stabilité peut être obtenue de nombreuses manières, et l’une des façons d’apporter la stabilité à une cryptomonnaie est de démontrer son utilité dans plusieurs cas, ce qui fidélise les acheteurs et les utilisateurs de la cryptomonnaie. C’est précisément ce que Dash fait, en ce moment même, en proposant une multitude de façons de gagner, d’acheter et de dépenser du Dash dans la vie de tous les jours.

Beaucoup de personnes peuvent choisir d’être payé en Dash en combinant Uphold et Bitwage. Ils peuvent ensuite utiliser ces Dash pour acheter sur Amazon via Bitcart. De nombreux pays dans le monde échangent des Dash contre des biens et services, notamment le Venezuela, le Ghana, le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, le Maroc, le Cameroun, le Royaume-Uni, l’Asie du Sud-Est, les États-Unis, et bien d’autres encore. Une forte volatilité des prix est tout à fait normale pour des nouvelles technologies et des éléments dont le volume est relativement bas, mais les prix finissent par se stabiliser à mesure que l’utilité de la monnaie devient plus évidente et que l’adoption augmente. Dash est l’une des cryptomonnaies les mieux placées pour prouver son utilité, grâce à des transactions super rapides, de bas frais ainsi qu’à un développement et une structure excellents. Dash permet aux gens d’en vivre, car son prix de base est moins sujets à des fluctuations. Plus Dash est adopté et utilisé, moins les unes des journaux auront d’effet sur le prix de base de Dash.