This post is also available in: deDeutsch pt-brPortuguês ruРусский enEnglish

La société de logiciel pour prêteur sur gages, Bravo Systems intègre plusieurs monnaies virtuelles, dont Dash, sur sa plate-forme.

Dans un récent communiqué de presse, Bravo Pawn Systems, leader du marché sur les logiciels pour prêteur sur gages, a annoncé l’intégration d’un grand nombre de crypto-monnaies, dont Dash. Chaque commerce utilisant Bravo (environ 7250) pourra facilement accepter Dash.
Selon le CEO Tally Ray, Bravo est le premier système, consacré à l’industrie des prêteurs sur gages, à intégrer des monnaies virtuelles :

« Nous sommes fiers d’être le premier logiciel pour prêteur sur gages au monde à intégrer les paiements en monnaies virtuelles mais aussi la possibilité de prêts et d’achats. Bravo ne cesse d’innover dans l’industrie des prêteurs sur gages, en offrant à ses clients un avantage concurrentiel. C’est très prometteur. »

Cela inclut aussi l’intégration sur le site de vente en ligne de Bravo : Buya.com

Un nouveau domaine d’expertise pour les prêteurs sur gages

Selon le fondateur Steve Mack, le monde en pleine croissance des actifs numériques deviendra un nouveau domaine d’expertise des prêteurs sur gages :

« Dans un avenir proche, les monnaies virtuelles seront un actif standard. Les prêteurs sur gages deviendront des experts dans le domaine. Comme tous les objets dans le magasin, cela nécessite une bonne expertise pour déterminer son authenticité. »

Les monnaies virtuelles vont rejoindre les objets de valeurs comme l’or, l’argent, les diamants, les outils, les instruments de musique, les armes à feux, etc, et seront évaluées et tarifées. Cela créera une nouvelle industrie d’échanges et de tarification des monnaies virtuelles.

Dash confirme ses cas d’utilisations principaux

Alors que le domaine des monnaies virtuelles continue de s’étendre jusqu’à saturer dans l’économie mondiale, de plus en plus de cas d’utilisations de ces technologies expérimentales apparaissent au premier plan. Nous l’avons vu avec Dash et la solution polyvalente Alt Thirty Six qui se concentre sur la fonctionnalité première de Dash : La solution de paiement (Dans ce cas, pour l’industrie légale du cannabis, qui rencontre de nombreuses restrictions bancaires). Ce partenariat réduira les frais de gestion de l’argent liquide allant de 15 à 30 % pour les commerces de cannabis à des frais de 1 % en utilisant Dash via la plateforme Alt36. Une fois, ce cas d’utilisation bien en place, des entreprises provenant de différentes industries seront approchées et pourront alors réduire les frais de carte de crédit (1 à 3 % par transaction + frais mensuels) comprenant des risques de rétrofacturation à des frais de 1 % sans aucun risques de rétrofacturation ?
Les commerces pourront accepter et conserver des dashs pour des frais minimes, et verront la valeur du Dash (comparée aux monnaies fiduciaires) augmenter au fil du temps.