This post is also available in: deDeutsch pt-brPortuguês ruРусский enEnglish

Même si certains analystes se raccrochent encore à l’espoir qu’il y ait un revirement soudain, il semble que la bulle de 2017 ait éclaté. Le prix du bitcoin, et des altcoins comme Dash, ne fait qu’augmenter pour mieux chuter, un déclin constant depuis fin décembre. Ceux qui n’ont pas acheté plus que ce qu’ils pouvaient se permettre n’ont pas de souci à se faire ; Bitcoin a déjà connu quatre bulles importantes et en connaîtra presque certainement une cinquième. À un moment.

Lentement mais sûrement ? Mouais !

Les cryptomonnaies ne connaissent généralement pas la même croissance lente et régulière que les actions et autres actifs « traditionnels ». Elles ont plutôt tendance à gagner de la valeur via des bulles qui finissent par éclater, mais elles conservent tout de même une partie de leurs gains par la suite. Par exemple, le Dash (appelé « Darkcoin » à l’époque) a fait l’objet d’une forte bulle en mai 2014 et est passé de 0,50 $ à 15 $ en l’espace de six semaines.

La bulle de Dash a éclaté, faisant temporairement retomber le cours à 1,80 $. Cependant, après le pic du cours du Dash en 2017, quand celui-ci valait 1 600 $, il est presque certain que cette monnaie vaudra en fin de compte bien plus que les 15 $ de la dernière bulle. Même une chute de 95 % par rapport aux plus hauts records atteints amènerait le prix d’un Dash à 80 $, ce qui représente toujours un bénéfice énorme pour ceux qui ont investi depuis 2016 ou avant.

La prochaine bulle

Maintenant que cette bulle a éclaté, quels seront les signes de la suivante ? Pour beaucoup, la dernière hausse est due à l’investissement de Wall Street et des investisseurs institutionnels. La prochaine bulle sera très probablement causée par l’un des facteurs suivants.

ETF – Si/Quand la SEC marque son accord pour un Exchange Traded Fund du Bitcoin (ETF), l’accès à cette monnaie sera grandement facilité pour les investisseurs ordinaires qui pourront gagner en visibilité. Des parts dans un ETF peuvent être achetées et vendues aussi facilement qu’un fonds commun, et peuvent être gardées dans des comptes qui bénéficient d’avantages fiscaux, tels que des épargnes retraite de type 401(k) ou IRA. Lorsque l’or a obtenu son premier ETF, son prix a presque quintuplé.

Fonds souverains – Les gouvernements finiront sans doute par tenir compte du Bitcoin et commencer à l’ajouter à leurs fonds souverains et à leurs réserves de devises étrangères. De la même manière que les banques centrales, qui sont les plus gros propriétaires d’or du monde, ils pourraient devenir de gros propriétaires de cryptomonnaies. Les premiers à sauter le pas seront nettement avantagés, et le premier pays à s’exposer au Bitcoin poussera probablement les autres à faire de même.

Adoption majeure – Si un magasin d’envergure venait à adopter le bitcoin ou une autre monnaie numérique, cela pourrait mener à une nouvelle bulle de prix. Depuis des années, Amazon est une sorte de « saint Graal » de l’adoption des magasins, mais un géant de la distribution comme Walmart pourrait également avoir une grande incidence. De la même manière, si une banque importante venait à intégrer complètement une cryptomonnaie dans son système de banque en ligne, cela pourrait fortement aiguiser l’intérêt des investisseurs.

Dash se démarque

C’est dans ce dernier domaine que Dash a vraiment le potentiel pour se démarquer. Alors que Bitcoin doit faire face à de longs temps de confirmation, à des frais périodiquement élevés, à un faible débit de transactions et à une mauvaise gestion, Dash a la solution à tous ces problèmes. Les partisans du Bitcoin semblent satisfaits de l’utilisation de leur monnaie en tant que simple or numérique, du moins pour le moment. D’autres altcoins se concentrent sur les contrats intelligents et d’autres solutions de haute technologie comme l’informatique en nuage, le stockage en ligne, l’IA, etc.

En se concentrant sur les paiements, Dash s’est donné une autre voie qui pourrait mener à la hausse des prix. Certes, la prochaine crypto-bulle, telle une marée, fera monter le prix de toutes les cryptomonnaies, tout comme en 2017. Mais Dash ne devra peut-être pas attendre la prochaine crypto-bulle pour voir augmenter ses prix.

Par exemple, si les efforts de Dash au Zimbabwe et au Venezuela portent leurs fruits, nous pourrions assister à une adoption massive (qui ferait monter le cours). Si Alt36 et d’autres propositions similaires axées sur la vente fonctionnent, cela pourrait également entraîner une montée significative du prix. Si l’équipe Core (ou tout autre DAO de Dash) réussit à intégrer Dash à un grand réseau de paiement ou de transferts de fonds, une montée des prix s’ensuivra probablement.

Dash n’est pas qu’une simple cryptomonnaie de type « or numérique ». Puisqu’il sert de réseau de paiement, Dash s’est donné la possibilité de croître en dehors de la sphère de spéculation sur les cryptomonnaies. Fort de sa fonctionnalité InstantSend, de ses frais peu élevés, de sa grande équipe de développement active et de son bon système de gouvernance et de financement, Dash a de grandes chances de gagner de la valeur grâce à la spéculation sur les cryptomonnaies et à l’adoption des magasins.