This post is also available in: deDeutsch pt-brPortuguês ruРусский enEnglish

Dash est sur le point de terminer la période de vote pour l’élection des superviseurs de la Dash Investment Foundation (2 juillet à 23h59 UTC). Les superviseurs seront au nombre de six pour s’assurer que la fondation effectue de judicieux investissements au nom du réseau.

Le PDG du Dash Core Group, Ryan Taylor, a fait une apparition sur le podcast pour discuter de divers aspects de la Dash Investment Foundation (DIF). Tout au long du podcast, il a nuancé un bon nombre de ses réponses en affirmant que, quelle que soit son opinion sur la façon dont la DIF est censée investir, cette décision est sans pertinence du fait qu’elle relève des administrateurs et superviseurs élus par le réseau. Ryan sera seulement impliqué au tout début afin de donner des conseils et un soutien transitoire.

« Permettez-moi de nuancer ma réponse et de préciser que cette dernière n’est pas pertinente. Ce que je veux qu’il se produise n’est pas pertinent parce que cela a été conçu intentionnellement pour être contrôlé par le réseau par l’intermédiaire des superviseurs. […] Il faut élire des gens qui représentent le point de vue que vous avez sur la façon dont cela doit être géré. »

Cela témoigne de la volonté de Dash de maintenir des méthodes de financement décentralisées et redevables au réseau, du moins dans une certaine mesure. Ryan a également exploré la question de savoir si le réseau veut faire des investissements risqués pour en faire une fondation financière ou des investissements à risque négatif pour améliorer le réseau par l’élaboration de codes et de communautés. Cela dépendra également des directeurs et des superviseurs de la DIF. Mais l’hypothèse de Ryan est que ‘d’après les commentaires de certains superviseurs et de la communauté, la DIF va se concentrer sur l’augmentation des capacités du réseau et non sur le rendement absolu des investissements.’

Nouvelles possibilités d’investissement pour le réseau et les participants

« Le système de subventions ne peut pas aller si loin. Ce système fonctionne très bien pour les centres de coûts ou les domaines qui ne sont pas destinés à générer du profit, comme par exemple la création de code tel que celui que nous faisons. Mais quand il s’agit le financement des start-ups, il faut un mécanisme bien différent. »

Ryan a expliqué les avantages d’un système d’investissement axé sur les incitatifs et le marché libre pour s’assurer que les demandes du réseau sont satisfaites. Il a également abordé la façon dont les superviseurs seront responsables de résoudre la question de la gestion des bénéfices/dividendes provenant des investissements réalisés. Puis il a expliqué les avantages de ‘brûler les profits’ pour rendre Dash plus rare plutôt que de prendre les profits ou d’investir directement dans le réseau.

« Ils pouvaient choisir de bloquer ces fonds dans Dash ou de le détruire. Dans le cas de la destruction de Dash, on retire une partie de l’approvisionnement du marché. Ce faisant, on rend le Dash de plus en plus rare, et toutes choses égales par ailleurs, la capitalisation boursière étant égale, cela signifie un prix par Dash plus élevé que ce ne serait le cas autrement. C’est un peu comme un rachat d’actions. Les entreprises font des rachats d’actions pour qu’il y ait moins d’actions sur le marché. »

Faire brûler, comme disait Ryan, autrement dit, racheter du Dash, aide à distribuer les bénéfices des investissements entre tous les détenteurs de Dash plutôt que seulement entre les masternodes mais aussi indirectement par le biais des améliorations du réseau.

Dash investit dans son avenir

La Dash Investment Foundation est la dernière version des nouvelles innovations Dash qui la rendront plus robuste en période de marchés baissiers. Le Trésor de Dash a aidé Dash à se développer de manière significative au cours des deux dernières années par le financement de groupes communautaires et de codeurs. Cependant, il a encore des points faibles en ce sens qu’il ne prend pas de participation dans une entreprise mais au contraire, qu’il espère que l’amélioration apportée par le DAO au réseau permettra de rendre le Dash bien plus convivial et d’augmenter sa valeur afin de compenser la subvention offerte. Bien que le Dash ait connu une adoption importante, de nombreuses demandes de subventions sont encore évaluées en USD ou en d’autres devises plutôt que seulement en Dash. Pour que ces demandes soient évaluées en Dash, il faudra attendre qu’il devienne plus communément utilisé. Dans ce contexte, la trésorerie est sous pression lors des marchés baissiers. La Dash Investment Foundation permet une plus grande flexibilité dans la gestion des investissements et de l’argent au cours de ces périodes difficiles.