This post is also available in: Deutsch Português Русский English

D’après une nouvelle analyse menée par l’échange de cryptomonnaie eToro, la rentabilité de Dash est plus prometteuse que miner l’une des cryptomonnaies concurrentes, par exemple, Bitcoin Cash, Bitcoin SV ou Litecoin.

Dans un nouvel article, eToro analyse plusieurs de cryptomonnaies bien connues, dont Bitcoin Cash, Bitcoin SV et Litecoin. Il y observe que, contrairement à Dash, il y a dans tous ces réseaux, une baisse du hashrate, autrement dit, de leur puissance de calcul. Et « …en parlant de rentabilité du minage, l’exploitation de Dash reste assez prometteuse, malgré le déclin de l’écosystème de la cryptomonnaie dans son ensemble ».

« La rémunération des mineurs opérants sur les réseaux de type Proof-of-Work (PoW) est versée sous la forme d’une commission sur la transaction qu’ils confirment. Sur ces types de réseaux, l’offre de pièces est limitée. Cela signifie qu’ils doivent maintenir un niveau d’utilisation suffisant afin de payer aux mineurs une récompense décente et maintenir un bon niveau de puissance de calcul. Et pour le moment, le Litecoin, Bitcoin SV et le Bitcoin Cash ne se présentent pas bien…

Au cours de l’année qui vient de passer, la puissance de calcul de ces réseaux n’a cessé de baisser (ou ont stagné). Cela est principalement dû au nombre de transactions et au fait que le minage devient moins rentable. Il est clair que les mineurs ne sont pas intéressés par un réseau qui ne leur apporte pas assez de profit. Selon BitInfoCharts, Litecoin, BSV et BCH ont tous montré une diminution ou une stagnation de leur hashrate au cours de la dernière année. »

Toutes les pièces mentionnées dans le rapport d’eToro sont des réseaux basés sur le PoW, autrement dit, des réseaux où ce sont les récompenses pour la création d’un bloc et les frais pour le traitement des transactions qui permet de payer les mineurs. Cependant, par rapport à toutes ces pièces, les personnes qui minent du Dash ne reçoivent qu’une partie, à savoir 45%, de la récompense totale obtenue par la création du bloc. Alors que les mineurs des cryptomonnaies concurrentes reçoivent 100% des récompenses lorsqu’il valident un bloc. Cela rend le hashrate de Dash particulièrement remarquable car les mineurs sont en compétition pour une plus petite portion des revenus que sur les autres réseaux.

Les solides perspectives d’avenir de Dash

D’après eToro, la croissance du nombre d’adresses et de transactions actives de Dash pourrait indiquer que les mineurs voient le réseau et sa base d’utilisateurs croître suffisamment rapidement pour soutenir une croissance constante à long terme :

« En termes de rentabilité, le minage de Dash reste solide. Le hashrate du Dash est d’environ 4,09 petahashes au moment d’écrire ces lignes, contre 2,68 petahashes à la même époque l’an dernier. De plus, Dash a connu une forte croissance dans un autre domaine clé : les adresses actives. Dash surpasse ses concurrents qui stagnent. Il fait constamment mieux que Litecoin et représente une menace plus claire pour Bitcoin que beaucoup de ses concurrents (bien que cette menace ne soit pas encore massive). Les adresses actives tendent à aller de pair avec un plus grand nombre d’utilisateurs sur le réseau. Cela pourrait être un indicateur que Dash verra une croissance suffisante pour générer une rentabilité suffisante grâce aux frais, ce qui lui permettra de soutenir ses mineurs après avoir atteint son approvisionnement total de 18,9 millions de dollars. »

Les rapports précédents d’eToro ont également montré des indicateurs solides pour la valeur future de Dash. Un portefeuille crypto offert par le réseau répartit l’investissement en fonction du sentiment que la crypto suscite sur Twitter, et Dash représente la position la plus importante avec une part significative de 47% de l’ensemble du portefeuille.