This post is also available in: deDeutsch pt-brPortuguês ruРусский enEnglish

Dash a activé ChainLocks qui protège le réseau contre les attaques à 51%, devenant ainsi la devise décentralisée la plus sûre.

En début de matinée, les deux derniers sporks de la version 0.14 de Dash ont été activés, complétant l’activation multi-phases de l’ambitieuse mise à jour du réseau. Tout d’abord, l’ancienne version de la fonctionnalité InstantSend de Dash, qui était activée automatiquement pour 90 % des transactions et qui verrouillait les transactions pour plusieurs confirmations, a été désactivée. Ensuite, la nouvelle version d’InstantSend, basée sur les quorums de masternode à longue durée de vie (les LLMQs) a été activée. Elle affecte toutes les transactions Dash, leur permettant de se voir confirmer instantanément et de pouvoir être dépensées immédiatement à nouveau. Enfin, ChainLocks a été activé, protégeant le réseau contre les attaques à 51 % en s’appuyant sur les LLMQs et le réseau masternode.

Selon Liz Robuck, responsable en chef des produits chez Dash Core, cela représente une avancée importante pour le réseau Dash, et surtout, la dernière étape avant d’atteindre la version 1.0, qui est la première de la version d’Evolution:

« Ces quelques étapes représentent les derniers grands jalons du déploiement de Dash Core v0.14. Merci à tous nos partenaires et tous les participants au réseau pour votre réactivité et votre collaboration qui ont permis de faire de cette version un succès méthodique et harmonieux. Nous sommes impatients de célébrer avec vous le déploiement final de ces deux fonctionnalités et de poursuivre vers Dash Core v1.0. »

Dash est peut-être maintenant le réseau le plus sûr, diminuant ainsi les arguments de type « réserve de valeur » et de « payer pour plus de sécurité »

L’ajout de ChainLocks au réseau Dash en fait probablement le réseau de cryptomonnaie le plus sûr. Les cryptomonnaies utilisant la preuve de travail telles que Dash sont sécurisées par les mineurs. Ceux-ci utilisent des machines spécialisées pour effectuer des calculs afin de traiter les transactions sur le réseau, le protégeant ainsi contre les attaques en exigeant d’un attaquant une puissance de calcul supérieure à celle qui protège actuellement le réseau. Cela empêche la centralisation du réseau. Cependant, de par sa nature même, cette méthode offre la possibilité à un attaquant d’acquérir plus de la moitié du hashrate et d’invalider des transactions. Traditionnellement cher pour des top coins comme le Bitcoin, ce vecteur d’attaque n’en est pas moins étonnamment abordable pour d’autres. De plus, en raison des nombreux projets qui utilisent le même algorithme de hachage, et du pourcentage dédié aux différentes implémentations de Bitcoin, la menace d’une attaque sur l’un des forks principaux est bien réelle.

Bitcoin reste la cryptomonnaie la plus importante, avec le plus d’investissement et historiquement le réseau le plus sécurisé. Ces attributs ont été utilisés pour justifier des frais de transaction élevés et une utilité limitée pour les petits paiements, avec une devise qui revient à dire « on paie plus pour une plus grande sécurité ». C’est ainsi que Bitcoin est devenu, à notre époque, une réserve de valeur plutôt qu’une monnaie électronique. Cependant, l’introduction de ChainLocks est un argument de poids en faveur du fait que Dash est maintenant le réseau le plus sécurisé, réduisant ainsi les avantages d’un réseau plus lent et plus coûteux.

ChainLocks rejoint la longue liste des innovations Dash à imiter

L’un des projets les plus populaires à imiter, ChainLocks a déjà été envisagé pour être implémenté sur d’autres réseaux. Zcoin a récemment annoncé son intention d’implémenter ChainLocks sur son réseau, ainsi que la technologie qui sous-tend les LLMQs. Les précédents concepts révolutionnaires de Dash, y compris les masternodes, InstantSend, PrivateSend, sa trésorerie, l’algorithme de minage X11, l’ajustement des difficultés de Dark Gravity Wave, et bien d’autres ont été portés vers d’innombrables autres projets dans le passé, une tendance qui est peu susceptible de changer car Dash pousse un planning de développement très audacieux.