This post is also available in: Deutsch Português Русский English

Dash Text, la populaire plateforme vénézuélienne qui permet aux particuliers d’envoyer des Dash par SMS, a relancé sa plateforme décentralisée de dons avec un nouveau design et avec plus d’écoles bénéficiaires afin d’améliorer davantage le programme.

Selon le nouveau site, Dash Text Charity montre que 45 Dash (3 204 USD) ont été collectés jusqu’à présent pour les trois écoles qui sont actuellement intégrées dans le système. Selon le CTO et co-fondateur de Dash Text, Lorenzo Rey, il y a « 50 élèves par école dans le programme, et les écoles sont situées dans différents endroits de Caracas, tous issus de quartiers pauvres ». La caractéristique qui définit Dash Text Charity est sa nature distribuée puisque les donateurs peuvent envoyer des Dash à une adresse et que l’argent est instantanément, uniformément et automatiquement distribué parmi le groupe des bénéficiaires finaux.

Rey a expliqué pourquoi ils ont décidé de relancer la plateforme et de passer outre la configuration statique originale avec code QR :

« Nous lançons une nouvelle plateforme passerelle de paiement appelée Dasherpay. Elle traite les dons plutôt qu’un QR statique que nous avions utilisé dans le projet pilote. Nous donnerons plus de détails sur la plateforme Dasherpay ultérieurement. »

Rey a également ajouté qu’il espère qu’un redressement futur du marché permettra l’expansion du programme de
Dash Text Charity, en disant qu’il souhaite que les donateurs « continuent à faire des dons au programme et que si le Dash augmente, on peut espérer que d’autres écoles s’y ajouteront ».

Améliorer l’aide caritative au Venezuela là où se trouve la plus grande nécessité

La plateforme Dash Text aide à rétablir la confiance dans les programmes de bienfaisance puisque les plateformes ne sont plus gérées par un administrateur. Les donateurs peuvent être sûrs que « 100% de l’argent qu’ils envoient (moins les frais des mineurs qui sont inférieurs à un centime) parviennent directement aux enfants » puisque en effet, Dash Text Charity ne prend aucuns frais. Ceci peut même être validé en visualisant les hashes de transaction sur la blockchain publique Dash.

Le Venezuela, qui souffre d’une hyperinflation massive avec un taux annuel atteignant 9,072% fin octobre, a besoin d’argent liquide, ce que Dash essaie de réaliser. Cependant, l’inflation ne rend pas seulement plus difficile la vie quotidienne et les moyens de subsistance des individus les plus modestes, mais engendre également une corruption accrue. Cette corruption rend ensuite les choses encore plus difficiles pour les gens qui veulent faire don de leurs richesses inutilisées, car ils perdent confiance dans le fait que toute aide qu’ils peuvent envoyer à ceux qui en ont besoin dans le pays pourrait être siphonnée par quelqu’un à qui elle n’était pas destinée, ce qui renforce l’utilisation de programmes comme Dash Text.

La structure de financement de Dash permet la réalisation de projets encore plus innovants

Dash a principalement essayé d’aider les gens en s’efforçant de devenir de l’argent liquide numérique de tous les jours afin que les individus puissent avoir une meilleure monnaie que celle qui est disponible via la monnaie fiduciaire. Cependant, grâce au DAO (Decentralize Autonomous Organization) Dash dispose d’une méthode de financement compétitive sur le marché qui permettra de financer divers programmes que le réseau juge utiles. Ainsi, des projets comme Dash Text Charity sont en mesure d’obtenir du financement pour gérer essentiellement un organisme sans but lucratif qui aide les gens dans le besoin. Non seulement cela aide plus de gens et rend Dash plus visible, mais cela illustre également le potentiel de la cryptomonnaie pour compléter et/ou remplacer les méthodes de collecte de fonds sous-optimales qui existent actuellement.