This post is also available in: deDeutsch pt-brPortuguês ruРусский enEnglish

Les efforts d’adoption de Dash se sont concentrés sur la création d’un écosystème d’économie en circuit fermée. Cela inclut des programmes de rachat pour les commerçants qui voudraient convertir les Dash acquis et pour les clients qui voudraient en acheter dans le but de les dépenser, avec notamment une solution pour les commerçant de EletroPay.


EletroPay, un terminal de point de vente qui supporte Dash et développé en partie par Rodrigo Ambrissi de Dash Brésil, a récemment sorti une vidéo démontrant de nouvelles fonctionnalités telles qu’une carte Dash NFC, ainsi qu’une option pour un marchand de vendre Dash à ses clients. Cela permet aux commerçants de se défaire facilement de Dash acquis pour des achats, de payer des factures de fournisseurs qui n’acceptent pas encore Dash directement, ainsi que de faire face à la volatilité associée à la détention de cryptomonnaie, deux obstacles clés qui se posent aux commerçants qui acceptent Dash comme paiement.

De plus, cela crée une situation où les commerçants peuvent faire office de distributeurs automatiques de billets, ce qui vient s’ajouter aux milliers d’emplacements physiques existants où les consommateurs peuvent acheter du Dash sans passer par une plateforme d’échange. Combiner une fonction semblable à celle d’un guichet automatique avec un point de vente permet de renforcer davantage l’infrastructure, tout en conservant un système économique en boucle fermée d’acquisition et de dépense de Dash.

Le système de rachat s’étend à d’autres initiatives d’adoption

La méthode permettant aux commerçants de vendre le Dash qu’ils ont acquis à partir de leurs achats ne se limite pas au système EletroPay. L’équipe de Dash Latam s’est également engagée dans un programme de rachat par les commerçants dans le cadre duquel les membres de l’équipe se rendront chez les commerçants et offriront d’acheter le Dash qu’ils ont reçu des clients afin de créer un modèle commercial durable sans exiger que les entreprises trouvent leurs propres moyens de conversion si nécessaire ou souhaité.


Dash est accepté comme moyen de paiement auprès de milliers de commerçants dans le monde entier, dont un nouveau millier ayant été ajoutés grâce à un partenariat avec le guichet automatique IQ CashNow qui est aussi le fournisseur du point de vente. Cependant, les transactions à l’échelle du réseau restent suffisamment basses pour prendre en charge les transactions quotidiennes chez la plupart des commerçants. Les programmes de rachat par les commerçants peuvent constituer une amélioration.

Dash se concentre sur les solutions d’économie en circuit fermé

Les équipes chargées de l’adoption de Dash se concentrent principalement sur les systèmes d’économie en circuit fermé où les clients peuvent acquérir et dépenser Dash. Ils ont une bonne raison de le faire. Les commerçants peuvent à la fois accepter ce paiement en toute sécurité et bénéficient également d’une nouvelle forme de paiement à moindre frais. Cela est illustré par l’action de Dash Cabimas, qui a déjà réussi à embarquer un centre commercial de l’ouest du Venezuela dans l’aventure des paiements en Dash et plus précisément pour le paiement du parking. En outre, des représentants de Dash sont sur place dans le but de vendre du Dash aux clients souhaitant pouvoir payer directement le prix du parking puisque en effet, payer en Dash permet de gagner beaucoup de temps par rapport aux anciens modes de paiement qui peut prendre jusqu’à une heure pour que le paiement soit traité! Cela engendrait des clients bloqués pendant une heure pour sortir du parking. Les programmes de rachat et les fonctionnalités de terminal telles que celle d’EletroPay ont le potentiel de recréer cette expérience en boucle fermée.