This post is also available in: Deutsch Português Русский English

Dash travaille à la mise en œuvre d’une série d’améliorations concernant la fonction des transactions anonyme ‘PrivateSend’. Cela comprend entre autres, des indications sur les solutions futures basées sur le cryptage.

Dans le cadre de la prochaine mise à jour 12.4, prévue pour les prochaines semaines, une série d’optimisations et de corrections ont été faite dans PrivateSend, qui est la fonctionnalité de confidentialité de Dash qui utilise les Masternodes pour mixer les fonds des utilisateurs afin que l’origine des transactions soit cachée. Selon le développeur principal de Dash Core, Udjinm6, les améliorations devraient à la fois améliorer la vitesse du processus de mixage et sa fiabilité de protection de la vie privée des utilisateurs :

« Les nouveaux changements devraient rendre le mixage un peu plus rapide en raison des sessions de mixage multiples (4 par défaut) fonctionnant maintenant en parallèle ainsi que de rendre plus difficile l’analyse des transactions du mixage grâce à plus de variance et plus de précision de l’algorithme de sélection des entrées. »

En plus de l’amélioration de la vitesse de mixage, les cycles de mixage possibles et minimaux ont été doublés, passant d’un minimum de deux et d’un maximum de huit à un minimum de quatre et un maximum de 16. Udjinm6 estime que cela devrait permettre à Dash d’offrir plus de protection de la vie privée pour les consommateurs. Cependant, il a insisté sur la prudence et les outils de soutien supplémentaires dans les cas où le plus haut niveau d’anonymat est requis :

« Il devrait être acceptable d’utiliser PrivateSend pour un utilisateur général qui ne veut pas révéler l’historique de son portefeuille à chaque commerçant, plateforme d’échange ou curieux. Si, toutefois, vous vous trouvez dans une situation où votre vie en dépend littéralement, vous devriez probablement envisager d’utiliser des solutions basées sur la cryptographie en utilisant d’autres outils de sécurité combinés. »

L’objectif principal de Dash en tant que système de paiement, en particulier la monnaie liquide numérique, nécessite la présence d’outils permettant de supprimer le lien entre les transactions et leur expéditeur. Toutefois, des circonstances particulières, comme l’utilisation de dark net, qui exigent qu’aucune partie de l’activité financière d’un utilisateur ne soit accessible, ne constituent pas actuellement un objectif principal du projet, en particulier lorsque le fait d’y remédier dégraderait l’expérience utilisateur.

Des dénominations supplémentaires pour réduire significativement les frais de PrivateSend

Un élément clé de la mise à jour 12.4 est l’introduction de listes de masternodes déterministes , qui est une révision structurelle majeure qui permettrait aux portefeuilles d’obtenir une liste des masternodes sans avoir à accéder lui-même à la blockchain via la séparation des clés des masternodes en trois parties. Entre autres cas d’utilisation, cette amélioration permettrait aux clients d’effectuer le mixage de PrivateSend sans copie complète de la blockchain, ouvrant ainsi la voie à des transactions privées ne nécessitant pas d’avoir confiance l’un l’autre et ce, sur des appareils mobiles. D’après Udjinm6 :

« PrivateSend est encore un processus hautement interactif, il n’est donc guère raisonnable de l’implémenter sur un mobile tel qu’il est actuellement. Ce qu’une liste déterministe de masternode donne, c’est la possibilité de construire une liste de masternode d’une manière fiable et vérifiable (ce qui n’était pas possible auparavant), et c’est cela qui est la première étape. »

En raison de la manière dont les communications avec les clients ‘légers’ et avec les full nodes se déroulent, les solutions de confidentialité entièrement fiables sur les appareils mobiles ont été insaisissables au sein des cryptomonnaies. La mise à jour 12.4 de Dash pourrait en faire l’une des premières crypto ayant cette réalisation, bien que d’autres projets aient tenté de faire des percées.

Est-ce que les solutions de chiffrement basées sur la protection de la vie privée pourraient être à l’horizon pour Dash?

L’utilisation par Dash d’une solution de confidentialité basée sur le mixage est restée une option solide au cours des dernières années, maximisant l’équilibre entre la confidentialité des utilisateurs et l’expérience transactionnelle, y compris la stabilité et la fiabilité du réseau. Tout en continuant à croire que la configuration actuelle de Dash est la meilleure pour aller vers son objectif. Udjinm6 a fait allusion à l’exploration future des solutions de confidentialité basées sur le cryptage pour Dash :

« La plupart des solutions de confidentialité cryptographique reposent sur une crypto assez nouvelle autrement dit sans implémentation stable et nous avons vu des bugs être découverts dans ces solutions qui pourraient être utilisés pour gonfler l’approvisionnement en pièces. C’est pourquoi nous préférons toujours les solutions basées sur l’obscurcissement pour le moment, nous pensons qu’elles sont assez bonnes en général. Ceci dit, nous recherchons des solutions moins interactives, plutôt basées sur la cryptographie afin d’améliorer l’expérience utilisateur. »

Diverses cryptomonnaies, dont les plus connues sont Monero et Zcash, utilisent des solutions de confidentialité basées sur la cryptographie, mais plusieurs violation de la vie privée et autres difficultés d’intégration sont apparues du fait du caractère relativement expérimental de la technologie. De plus, les agents d’application de la loi ont fait allusion à leur capacité à briser les solutions de confidentialité chiffrée existantes actuellement sur le marché. Toutefois, à mesure que la technologie et la recherche dans ce domaine continuent de se développer, le chiffrement pourrait devenir, à l’avenir, l’option la plus fiable et la plus viable pour protéger la vie privée des consommateurs.