This post is also available in: deDeutsch pt-brPortuguês ruРусский enEnglish

Le développement de Dash au Nigeria a donné vie à plusieurs évènements d’importance sur une courte période, ce qui a ramené 800 nouveaux utilisateurs.

Le groupe Dash Squard a réalisé plusieurs événements promotionnels dans tout le Nigeria. Le dernier en date a été un Festival Dash de Culture et Musique. L’évènement s’est déroulé sur deux jours et a accueilli environ 800 visiteurs qui ont appris comment utiliser les dashs, notamment à travers l’achat des billets.

Traduction :
« Nous avons installer des portefeuilles Dash à tout le monde. Les gens ont acheté leurs tickets avec des dashs. »

En plus de présenter Dash et son écosystème dans son ensemble, l’évènement a convaincu des centaines de nouveaux utilisateurs (dont des dizaines de commerçants) d’après l’organisateur, Ogunseye Oluwajuwon Micheal :

« Nous avons aussi organisé le Festival de Musique Dash qui a attiré 800 personnes. Cela se déroulait sur deux jours. Plus de 350 personnes sont venues le premier jour et 500 le second. Nous avons installé un total de 300 nouveaux portefeuilles Dash sur lesquels nous avons envoyé environ 5 dollars en dashs. Nous avons expliqué les bénéfices de Dash ainsi que comment envoyer et recevoir des dashs à plus de 50 commerçants venus assister au Festival. Nous avons aussi présenté Dash aux artistes du coin qui ont tous été payés en dashs. Seulement deux d’entre eux décidèrent de vendre une partie de leur dashs. »

Une organisation constante de nouvelles rencontres et nouveaux événements

Une manière clé de promouvoir Dash à des Evénements et rencontres consiste à, plutôt que de simplement parler de Dash, convertir autant d’utilisateurs que possible. Pour cela, une manière classique et qui a fait ses preuves est d’installer un portefeuille sur le téléphone de l’utilisateur et de lui envoyer un petit peu de dash.
L’argent permet de créer une motivation supplémentaire visant à se renseigner sur le projet et permet en plus de réaliser une démonstration concrète plutôt que théorique de l’utilisation de Dash comme moyen de paiement quotidien.
Dash Squard a installé des centaines de nouveaux portefeuilles dans tout le pays (actuellement plus de 800 au total au moment de la rédaction).

Traduction :
« Super moment… Plus de 200 nouveaux portefeuilles Dash installés, et ce n’est pas fini. Nous sommes en train de créer une révolution globale et positive avec @Dashpay Merci @DashForceNews

Micheal considère que l’année qui vient constituera un tournant dans la croissance de la communauté Dash au Nigeria qui sera stimulée par l’acceptation de Dash par plusieurs entreprises :

« Eh bien je sais que Dash en 2018 constituera une révolution majeure pour de nombreux nigériens. Il y aura plus de personnes qui utiliserons leurs dashs dans l’un des plus grands sites de e-commerce actuellement : ShopNow.ng acceptera les dashs suite à notre mise en relation et nous pensons proposer une réduction de 15 % pour toute personne achetant des produits avec des dashs sur ce site internet. Un communiqué de presse sera bientôt publié. La plupart des nigériens sont impatients qu’arrive 2018 car nous pensons développer DashCart qui sera comme BitCart mais avec des cartes cadeaux Dash uniquement. Les gens pourront utiliser leurs dashs pour recharger leur téléphone, pour leurs factures, pour acheter de la nourriture ou aussi pour payer des factures médicales. »

D’après Micheal, Dash est suffisamment présent au Nigeria pour que plusieurs personnes puisse entièrement vivre avec, quelque chose qui n’est plus possible avec Bitcoin en raison des frais extrêmement élevés :

« Dash Nigeria a réussi à convaincre trois commerçants majeurs au Nigeria d’accepter Dash dans leur commerce physique et, en plus de cela, déjà dix d’entre nous vivons entièrement avec des dashs. Je pense que lorsque nous ferons notre proposition et que les MNOS voteront pour, nous deviendrons très efficaces et cela donnera un coup de boost à tout l’écosystème au Nigeria. Je suis convaincu que Dash possède un avenir dans mon pays et que les nigériens sont désireux d’avoir un système stable et d’abandonner les systèmes centralisés et fragiles de monnaies étatiques qui vont avec. De plus, Bitcoin nous a complètement abandonné. Nous ne pouvons pas nous permettre de payer jusqu’à 20 $ pour un achat inférieur à 15 $ sur ShopNow.ng, ce qui est aberrant. Dash est la seule solution à notre disposition. »

Un projet ambitieux pour créer un écosystème complet au Nigeria en 2018

Enfin, Micheal compte mettre en place plusieurs projets cette année comme par exemple une plateforme d’échanges dédiée à Dash uniquement, un cours gratuit de formation pour professionnels et un bureau physique Dash afin de parler et expliquer Dash aux personnes généralement plus méfiantes ou peu familières avec ce monde :

« Mon prochain objectif est de créer un système au Nigeria qui permettra au nigériens de vivre avec leurs dashs uniquement. Nous pensons créer une plateforme d’échange dédiée uniquement au Dash ainsi que DashCart. J’ai rencontré de nombreux professionnels au Nigeria grâce à nos développeurs et à nos blogueurs : des reporters et des marketeurs qui ne connaissent pas du tout Dash. Nous comptons construire une Académie Dash au Nigeria qui proposera un cours intensif gratuit sur Dash et son utilisation à la plupart des professionnels. Nous comptons également avoir un bureau physique à Lagos. La plupart des devises alternatives au Nigeria ont des bureaux à Lagos et, comme la plupart ne sont pas aussi accessibles que Dash, la plupart des gens nous demandent pourquoi nous n’avons pas de bureaux alors que les nigériens adoreraient les visiter pour en apprendre plus sur les crypto-monnaies. »