This post is also available in: Deutsch Português Русский English

Dash s’est développé rapidement dans de nombreux pays africains. Cette tendance est en partie due à Nathaniel Luz, ambassadeur africain pour Dash et leader du projet Dashy Africa, et son équipe.

Les pays en Afrique souffrent d’un régime à inflation élevée, du notamment à une mauvaise gestion gouvernementale. Une partie signifiante de la population, c’est-à-dire plus de 60 % des Africains subsahariens, est toujours privée de tout service bancaire. À court terme, cela signifie que ces Africains n’ont pas la possibilité de stocker leur patrimoine personnel en sécurité, à long terme en revanche il est difficile pour les entrepreneurs d’avoir accès à des fonds. Le microfinancement, qui a émergé au cours de la dernière décennie, est une solution potentielle, mais avec des résultats limités. Dash s’est développé pour venir en aide aux Africains, là où d’autres initiatives ont eu des résultats médiocres.

Dash Force News a interviewé Nathaniel Luz pour en apprendre davantage sur le développement de Dash dans les pays où ils sont présents, à savoir le Nigéria, le Cameroun, la Sierra Leone, le Kenya, le Ghana, et l’Ouganda. Ils travaillent au moyen de « diffusions, différentes apparitions médiatiques, primes, sites web et réseaux sociaux », ce qui leur paraît le plus effectif.

« Notre but est de faire de Dash la cryptomonnaie la plus utilisée en Afrique. »

Dash aide les individus à payer leurs dépenses quotidiennes de manière fiable

Selon Nathaniel, « l’Afrique a de nombreux problèmes monétaires que la cryptomonnaie pourrait résoudre, en commençant par l’inflation et en finissant par le commerce international et les versements bancaires ». D’après lui, beaucoup de personnes ont déjà « transféré leur épargne en cryptomonnaie ». Une des raisons pour laquelle la cryptomonnaie a gagné en popularité est qu’elle a « rétabli le pouvoir d’achat africain dans le commerce international », bien illustré par le fait qu’il est désormais « plus facile et moins cher d’acheter des produits sur Amazon et de payer avec Dash que de payer avec sa carte bancaire » dans maints pays africains.

De plus, il a souligné que « les articles les plus demandés sont : les frais d’appels, les boutiques en ligne, puis les commerces hors ligne où le Dash est accepté comme mode de payement », ainsi que « les recharges de crédit téléphonique bénéficiant d’une grande popularité en raison des 10 % de réduction sur l’achat ; la vitesse et la commodité sont des avantages supplémentaires » avec Bitrefill. Luz a partagé un rapport de Bitrefill avec Dash Force News qui démontre que 219 recharges de téléphone ont été commandées au Nigéria et 54 à Sierra Leone lors des 30 derniers jours. Ce sont les deux pays les plus importants en matière de commandes de recharges de crédit téléphonique avec Dash. Le Cameroun et l’Inde sont sur un pied d’égalité et partagent la troisième place avec 23 commandes de recharges payées avec Dash. Luz déclare qu’il conseille Bitrefill aux personnes qui lui demandent comment ils peuvent dépenser leur Dash, comme l’achat de forfait téléphonique « offre un produit domestique très commun ». En raison des avantages que la cryptomonnaie apporte, Nathaniel milite pour Dash en Afrique.

« L’avantage majeur de Dash est sa capacité d’envoyer et de recevoir de l’argent à l’échelle mondiale, rapidement et bon marché. C’est sûr, pratique et il n’y a pas de restrictions. »

Dash fournit les outils nécessaires

Comme l’a mentionné Luz, les frais de transaction sont extraordinairement bas chez Dash et les délais de confirmation sont très rapides, ce qui est extrêmement important dans les régions qui n’ont pas accès aux services de banque, mais qui ont toutefois besoin d’accéder aux articles en ligne. Dash rend son accès facile pour quiconque qui souhaite l’utiliser : des équipes de support sont installées au Nigéria, au Cameroun, à Sierra Leone, au Kenya, au Ghana et à Ouganda. Ces équipes, composées de Nathaniel et son équipe, collaborent avec les équipes et le bureau de soutien au Venezuela et toutes les autres équipes à travers le monde entier. Dash peut également parrainer des projets pour des particuliers qui n’auront peut‑être pas accès à d’autres fonds, tels que le Dash Leopards, ou pour les personnes venant de régions soumises à l’inflation.

Sa capacité à tirer parti de son système de gouvernance et de trésorerie unique, dans une collaboration décentralisée avec sa propre communauté, permet à Dash de fournir les outils nécessaires aux individus pour atteindre leurs objectifs, malgré la situation déplorable que leur gouvernement a causée.