This post is also available in: Deutsch Português Русский English

Cette semaine, Dash a fêté ses 4 ans, suite à son modeste démarrage en tant que Xcoin en Janvier 2014, puis renommé Darkcoin pour la plus grande partie de sa jeune histoire jusqu’à devenir Dash.

Au fil des années, Dash s’est transformé en un écosystème de plusieurs milliards d’euros finançant des projets de plusieurs millions d’euros chaque mois et intégré par des centaines de commerces dans le monde, laissant son empreinte dans le monde des monnaies virtuelles.

Cette progression (en partie due à la sûreté de la technologie blockchain de base du Bitcoin, améliorée par des temps de confirmation plus rapides et des frais de transactions plus faibles) tire la majorité de son succès des nombreuses innovations développées par l’équipe Dash.

Au fil des années, Dash est devenu pionnier dans un grand nombre d’innovations qui ont été discrètement adoptées par d’autres acteurs du marché. Bien que le manque de reconnaissance soit parfois sidérant, cela ne réduit pas pour autant l’importance des technologies créées par Dash.

Masternodes

La caractéristique la plus innovante, et copiée à multiple reprises, est sans doute le Masternode, un type particulier de nœud qui rend possibles plusieurs fonctionnalités sur le réseau.

Les Masternodes doivent prouver posséder 1000 dashs, sont récompensés par 45% de la récompense du bloc (soit la moitié après avoir soustrait les 10% destinés au Budget Dash), votent sur les propositions concernant la gouvernance et le budget, et permettent des fonctionnalités spéciales telles que InstantSend et PrivateSend. À ce jour, des dizaines de projets utilisent un modèle similaire. Masternodes.online référence actuellement 79 monnaies possédant des Masternodes ainsi que d’autres monnaies opérant avec un modèle similaire mais sous un nom différent.

PrivateSend

PrivateSend est une des caractéristiques originelles clés de Dash et constitue l’une des premières avancées majeures en ce qui concerne l’anonymat des crypto-monnaies. PrivateSend rend les transactions confidentielles par obfuscation. PrivateSend se sert des Masternodes pour mélanger les dashs de façon anonyme entre de nombreux autres utilisateurs du réseau, de façon à rendre la transaction finale impossible à retracer. Au cours du temps, PrivateSend a été de nombreuses fois testée et reste aujourd’hui une fonction infaillible. PrivateSend permet d’assurer la fongibilité de Dash et est aussi résistant aux menaces futures des ordinateurs quantiques.

InstantSend

Dans une industrie où la capacité réseau et la facilité d’utilisation pour les utilisateurs deviennent des préoccupations de plus en plus grandes, la fonction InstantSend de Dash apporte une solution créative. Tirant également profit des Masternodes, InstantSend sélectionne un petit nombre de Masternodes (un quorum) qui bloquent instantanément la transaction jusqu’à ce qu’elle puisse être totalement confirmée sur la blockchain par les mineurs. Ainsi, une transaction peut être validée de manière irrévocable en moins de 1,3 secondes environ. Cela assure une bonne expérience dans les points de vente, permet aux transactions de s’effectuer pendant des périodes de forte congestion du réseau et évite une soudaine augmentation des frais de transactions (ce qui a pu être observé sur d’autres blockchains de renom).

Cette technologie a aussi été adoptée de nombreuses fois par d’autres crypto-monnaies, comme par exemple PIVX et SmartCash.

Le Budget

Le système de Budget Dash, est un système qui bénéficie de 10% de la récompense du bloc mensuel. Cet argent est mis à disposition pour financer divers projets dans l’écosystème Dash, comme le développement, la sensibilisation auprès du public, l’acceptation de Dash par de nouvelles entreprises, la création de médias de communication ou tout autre besoin du réseau.

Les Masternodes votent sur la façon de distribuer le Budget. Lorsque 10% net des Masternodes votent Oui pour une proposition, le financement est accepté.
Ce modèle d’autofinancement a permis à Dash de progresser plus rapidement que de nombreux autres projets similaires qui reposent sur des fonds privés, des subventions, du crowdfunding ou même de l’aide de bénévoles pour se développer.

Organisation Autonome Décentralisée (DAO)

L’innovation reine de Dash est peut-être la création de la toute première
organisation autonome décentralisée, ou DAO.

En maintenant une participation libre, une décentralisation, une organisation structurelle et un financement autonome, l’écosystème Dash fonctionne comme une entité organique, conservant l’efficacité et la force d’une grande société tout en restant flexible et décentralisé. Ce système a été copié par « The DAO,« , la célèbre plateforme basée sur Ethereum. The DAO est souvent décrit comme la première organisation autonome décentralisé par erreur. Par ailleurs, The DAO n’est plus en circulation, suite à une faille dans son code qui avait mené à une importante perte des fonds.

L’algorithme X11 de minage

L’un des tout premiers développements de Dash fut l’algorithme X11 de minage.
Afin d’améliorer la sécurité du réseau et la Preuve-de-Travail, X11 utilise successivement 11 fonctions de hachage différentes. C’est une amélioration de l’algorithme Quark puisqu’il s’agit d’une détermination a priori en lieu d’une sélection aléatoire. Actuellement, il existe au moins 114 monnaies virtuelles qui utilisent l’algorithme X11.

Dark Gravity Wave

Au milieu d’un secteur où l’ajustement de la difficulté de minage a été par le passé un problème (par exemple lors de la concurrence du minage entre Bitcoin et Bitcoin Cash au début), le mécanisme d’ajustement Dark Gravity Wave de Dash permet d’ajuster la difficulté de minage à chaque bloc. Cela évite les longues périodes de problèmes réseaux causées par ces changements soudain de la puissance de calcul. Similaire au Kimoto Dark Gravity Well, Dark Gravity Wave solutionne l’ancienne faille de distorsion temporelle et représente aujourd’hui l’un des systèmes d’ajustement de minage les plus lisses du secteur.

Sporks – le fork tout en douceur

Enfin, l’une des innovations de Dash les plus négligées, voire même tournée en dérision par certains, est le Spork.

Décrit comme un fork à multi-phases, le spork permet aux mises à jour par hard fork d’être intégrées de façon sécurisée au réseau principal en désactivant certaines fonctionnalités manuellement.

Une fois que la stabilité du nouveau code est constatée, toutes les fonctionnalités peuvent à nouveau être réactivées. Par ailleurs, cela permet d’isoler immédiatement un problème et d’en trouver sa solution dans le cas où une vulnérabilité potentielle est détectée (comme dans le cas de la faille InstantSend de l’année dernière). La feuille de route de Dash indique que des Sporks multi-signature sont prévus pour cette année.