This post is also available in: deDeutsch pt-brPortuguês ruРусский enEnglish

Récemment, le Dash Core Group (DCG) a tenu sa téléconférence récapitulative trimestrielle. Cette téléconférence est présentée ci-dessus dans la vidéo. Vous trouverez ci-dessous mes principaux points à retenir de cette téléconférence.

1: Plateforme Dash disponible sur le Testnet fin 2019, DashPay diffusé largement en 2020, Autres nouvelles techniques

La plateforme Dash, plus largement connue sous le nom d’Evolution, devrait être testée d’ici décembre. Pour des raisons techniques, elle devra être publiée avant la sortie des DApps, y compris celle de DashPay qui contient les noms d’utilisateur et les listes de contacts. Lorsque la plateforme Dash sera sur le testnet, les partenaires pourront faire tourner leur propre devnet, tester le testnet de DashPay, construire leurs propres DApps sur ce dernier, et enregistrer les identités de test en utilisant DPNS (Dash Platform Naming Service). Une documentation appropriée sera fournie à cet effet. Le lancement de DashPay est prévu pour l’année prochaine.

La version 0.14 est entièrement déployée. InstantSend par défaut a fait planter certains masternodes lors de récents stress tests. Les implémentations de signalisation/interdiction de quorum pour les comportements malveillants semblent être réussies.

Chained InstantSend est une condition préalable pour que PrivateSend fonctionne sur les appareils mobiles. Maintenant qu’il a été implémenté, il sera plus facile d’ajouter de fonctions avancées de confidentialité. Cependant, même s’il s’agit d’une caractéristique très importante pour la communauté, ce n’est pas une priorité aussi importante que de faire sortir toutes les fonctionnalités DashPay et cela ne fait pas partie du la feuille de route actuelle. Il en va de même pour le partage de masternodes/les comptes d’épargne dit ‘sans confiance’, qui sont toujours sur la feuille de route mais pas avant un certain temps, probablement un peu plus tard que le PrivateSend mobile.

2: Objections régulatrices entravant les exchanges concernés, en particulier concernant PrivateSend

La plupart des activités du DCG en matière de conformité se concentraient auparavant sur la définition de Dash comme n’étant pas un titre, et sur l’éducation à PrivateSend. Le premier point semble être enterré, le DCG poursuit maintenant activement le second. Dash maintient un engagement en matière de protection de la vie privée, mais il n’y a aucun argument valable pour justifier qu’il devrait être légalement tenu à un standard supérieur aux autres coins. PrivateSend est identique au mixage Bitcoin, et DCG propose une stratégie de messagerie très agressive pour que les régulateurs traitent les deux réseaux de la même manière, tout en expliquant les raisons légitimes pour lesquelles vous voulez cette confidentialité. Pour ce faire, Ryan a publié un article sur PrivateSend et la conformité.

eToro a eu des problèmes avec son organisme de régulation pour supporter Dash, mais ces inquiétudes se sont apaisées maintenant que PrivateSend a fait l’objet d’une éducation adaptée. Coinbase a été clair dans le passé en disant qu’ils « explorent » signifiant qu’ils veulent faire passer un message à l’équipe de développement du coin pour dialoguer avec eux, et DCG le fait activement. Toutefois, cela ne garantit pas l’inscription sur la liste et peut également représenter un changement dans la communication après l’introduction en bourse de Bitcoin Cash et les accusations de délit d’initié qui le concerne.

3: Dash met l’accent sur les plateformes de jeux, Mexico se concentre sur les transferts de fonds en Amérique latine

Un certain nombre de plateformes de jeux ont répertorié Dash. Pour un nombre étonnamment élevé d’entre elles, Dash est la méthode de dépôt la plus rapide. Ces deux aspects sont un peu surprenants, et Dash pourrait considérer qu’il s’agit là d’un cas d’utilisation émergeant potentiellement supérieur aux autres.

Le DCG étend son approche des transferts de fonds en se concentrant principalement sur le corridor américano-mexicain vers une approche plus large de l’Amérique latine. Cela s’explique par les gains d’adoption au Venezuela et en Colombie, qui facilitent les transferts de fonds puisque les bénéficiaires peuvent dépenser directement leurs Dash plutôt que de devoir les convertir. Certaines intégrations clés, telles que l’exchange Daexs, ont des possibilités de transférer des fonds pour les Vénézuéliens et les Colombiens.

L’Afrique est également une bonne opportunité, mais le DCG n’a que deux employés au développement commercial et reste concentré sur le Venezuela et la région Latino-américaine.

Un changement de stratégie s’est opéré pour cibler les commerçants de plus grande taille qui peuvent embarquer de nombreuses entreprises en une seule fois plutôt que les petits commerçants individuels.

Alt36 est en train de terminer sa version bêta en direct, sur invitation seulement, avec une sortie publique qui sera annoncée sous peu.

4: Le marketing se concentre sur la messagerie, détails de l’appel marketing de septembre

Le DCG Marketing se concentrera sur la messagerie et les canaux contrôlés par Dash, puis les canaux acquis où ils travaillent avec d’autres partenaires. Ce point sera développé au cours de l’appel de septembre et le DCG définira les moyens de donner à la communauté les moyens de participer à la promotion du marketing. Aucune conférence Dash officielle n’est prévue avant le lancement de DashPay.

5: Finances

Le DCG a construit des réserves et soumettra une nouvelle proposition sur plusieurs mois cette semaine. Le DCG a également contracté des emprunts afin de se constituer une cote de crédit.